Des stars et des animations pour tous pour les 25 Hours VW Fun Cup

Communiqué de Kronos Events

04.07.2018
Des stars et des animations pour tous pour les 25 Hours VW Fun Cup
Des stars et des animations pour tous pour les 25 Hours VW Fun Cup

C’est une tradition… qui a du bon ! Chaque année, les concurrents évoluant toute la saison en European VW Fun Cup sont rejoints lors des 25 Hours par de très nombreuses vedettes, heureuses de consacrer leur deuxième week-end de juillet à cet événement aussi sportif que convivial.
 
Il y a tout d’abord ceux qui, à la base, ne font que des apparitions sporadiques en sport automobile. L’acteur Charlie Dupont et l’animateur de la RTBF Jean-Louis Lahaye sont de ceux-là, eux qui seront engagés sur la #48 de Cap 48 avec Eric van de Poele (quintuple vainqueur des 24H de Spa et ex-pilote de F1), Vanina Ickx (de retour de la Course de côte de Pikes Peak), le rallyman Ghislain de Mévius, le journaliste RTBF Maxime Berger et deux personnes à mobilité réduite : Lionel Vandercam et Arnaud Van Schevensteen, unijambiste de tous les défis. Le Brabançon a en effet déjà participé aux 24 Heures de Spa (en Tourisme et en GT) et au Paris-Dakar, mais il a aussi escaladé le Kilimandjaro, le Mont Blanc puis le Mont Cervin.
 
D’autres personnalités majeures seront de la partie, même si elles sont davantage connues dans les paddocks. Habitué de l’European VW Fun Cup, l’humoriste français Arnaud Tsamère est cette fois engagé au sein du Orhes Racing, sur la #288. Un an après ses débuts en sport auto, Tom Boonen sera de retour sur la #114 Clubsport Racing Stars. L’ex-Champion du Monde cycliste fera notamment équipe avec Anthony Kumpen, un pilote professionnel au palmarès remarquable avec de multiple titres en Belcar, un record de succès aux 24H de Zolder (6 entre 2000 et 2012) et deux couronnes dans la NASCAR Wehlen Euro Series. Mais le Limbourgeois est aussi devenu une véritable personnalité publique en Flandre après, entre autres, sa participation à Danse avec les Stars…
 
Restons d’ailleurs du côté des pilotes professionnels, belges mais aussi étrangers, qui seront une fois de plus nombreux à ajouter les 25 Hours au programme de leur saison. Ainsi, on retrouvera parmi les têtes d’affiche sportives Tom Coronel, un fidèle des courses pour voitures de tourisme que l’on ne présente plus. Maître des réseaux sociaux, le Néerlandais de 46 ans évolue en WTCC (devenu WTCR) depuis la création du championnat en 2005. Invité à rejoindre son ex-rival en WTCC Pierre-Yves Corthals sur la #421 de Mega Fun Team by DDK, Tom retrouvera aussi sur cette voiture le jeune Alsacien de 22 ans Yann Ehrlacher, neveu d’Yvan Muller et candidat au titre dans le FIA WTCR cette année. D’autres habitués de la Coupe du Monde pour Voitures de Tourisme seront au départ avec le représentant du RACB National Team Denis Dupont (#352 ComToYou Racing) ou le pilote officiel Audi Frédéric Vervisch (#260 McDonald’s Racing).
 
Impossible évidemment de passer sous silence la famille Martin. Pilote officiel Aston Martin Racing en Endurance et candidat à une deuxième victoire aux 24 Heures de Spa à la fin du mois, Maxime retrouvera son papa Jean-Michel (quadruple vainqueur des 24 Heures de Spa), son oncle Philippe (double vainqueur) et son frère Romain sur la #399 DRM Martin Family. Une voiture qui affichera des couleurs rappelant le prestigieux palmarès de la famille sur le double tour d’horloge des Ardennes…
 
Venant de l’Endurance, le Suisse de 20 ans Hugo De Saedeleer vient de terminer les dernières 24 Heures du Mans à la 3e place de la catégorie LMP2 (même si le résultat est actuellement en suspens). Engagé sur la #777 Masserie by Allure, il fera entre autres équipe avec le Brésilien Mario Moraes, qui a pris part à trois saisons en IndyCar. Les Français Romano Ricci et Erwin Creed (#13 SKR Juliette) reviennent eux aussi des 24 Heures du Mans, disputées sur une Ligier JS P217 LMP2. Vainqueur de l’épreuve Road to Le Mans avec un prototype en 2017, le Belge Jean Glorieux sera un candidat à la victoire sur la #24 Petrolheads.
 
Le monde du GT n’est pas en reste avec la présence de Nico Verdonck (sur la #2 DRM Motorsport, qui fait partie des favorites), Sam Dejonghe (qui est également pilote d’essais Mahindra en Formula E et qui sera au volant de la Biplace #352 ComToYou Racing avec aussi Angélique Detavernier comme équipière) ou l’expérimenté italien Lorenzo Bontempelli (#424 GDL Racing), habitué de la Blancpain GT Series. Pilote en GT elle aussi, la féminine Sarah Bovy retrouvera notamment l’ex-Champion de Belgique des Rallyes Jean-Pierre Vandewauwer sur la #342 Monster by Milo, une voiture qui vise la victoire en Biplaces. Animateurs du Championnat de France GT, Lonni Martins, Christophe Hamon (#196 Orhes Racing 2) et Michael Blanchemain (#193 Teris Kubik SKR LM Decor) viendront eux aussi se faire plaisir dans nos Ardennes.
 
Parmi les fils de s’étant fait un prénom en sport automobile, saluons la présence de Guillaume de Mévius (actuel représentant du RACB National Team en rallye et aligné sur la #374 DRM Thiribut Event), Emile de Dryver (le fils de Bernard, sur la #199 DRM L’Amusoir) et la paire composée de Romain Ickx (qui avait fait des débuts très remarqués en compétition il y a un an) et Alexis van de Poele, associés sur la #163 Milo Racing dont la décoration rappellera les grandes heures de leurs paternels respectifs.
 
Ah, Alonso est également au départ des 25 Hours. Mais le nôtre s’appelle Cédric et il est Français…
 
Le départ des 25 Hours VW Fun Cup sera donné le samedi 7 juillet à 16h. Le point d’orgue d’un week-end une fois encore riche en animations pour petits et grands. L’entrée est gratuite si vous téléchargez votre invitation sur le site de Volkswagen et des 25 Hours, et vous aurez la chance de côtoyer tous ces grands noms. Alors, rendez-vous à Francorchamps !

Les 7 et 8 juillet, alors que 115 Coccinelles de course en découdront sur le plus beau circuit du monde, le paddock regorgera d’animations diverses.
 
Deux villages seront érigés pour la plus grande joie des petits et des grands. Dans le premier, les enfants se régaleront à l’atelier grimage ou dans le château gonflable, mais ils ouvriront aussi de grands yeux devant les sculpteurs de ballons ou les échassiers "girafes" (samedi uniquement). Alors que toute la famille pourra s’amuser dans le cadre d’une animation photo, les amateurs d’anciennes Volkswagen ne pourront pas manquer le stand du Belgian VW Classics Club. Par ailleurs, Volkswagen présentera aussi différents modèles de sa gamme.
 
Dans le deuxième village, un grand trampoline permettra de prendre de l’altitude pendant quelques fractions de seconde, notamment pour avoir une vue plus aérienne sur le circuit – gonflable – de quad et de moto qui permettra aux enfants de faire connaissance avec un engin motorisé. Pour les adultes les plus téméraires, un Skyjump (le samedi uniquement) promet de faire monter le niveau d’adrénaline. Et puis, n’oublions pas les démonstrations de vélo trial ! Trois "Trial Shows" sont au programme samedi (12h, 14h30 et 17h30), en plus d’une démo "bonus" sur la grille de départ, peu avant 16h.
 
En plus de clowns, vous pourrez croiser la mascotte Volkswagen (toujours prête pour les selfies) ou faire un tour du circuit dans un petit train, qui circulera de 10 à 20h.
 
Les filles ayant entre 13 et 18 ans seront également mises à l’honneur à Spa-Francorchamps lors de l’opération "Girls on Track", qui vise à promouvoir le sport automobile chez les femmes. Une épreuve de sélection en karting – totalement gratuite – sera en effet organisée sur le paddock intermédiaire.
 
Sur la piste, outre les 25 Heures elles-mêmes, les démonstrations de la Porsche 919 Hybrid Evo – une évolution ultime du prototype hybride ayant remporté trois fois les 24 Heures du Mans – ne manqueront pas d’être suivies de près. Rappelons que cette voiture a battu le record absolu du Circuit de Spa-Francorchamps le 9 avril dernier, à plus de 245 Km/h… de moyenne ! Porsche fêtant en outre son 70e anniversaire, le public sera choyé et il aura l’occasion d’approcher ce bijou de technologie… d’ores-et-déjà légendaire.
 
Dans un tout autre style, la parade des Volkswagen Oldtimers, juste avant le départ, devrait une fois de plus afficher complet et ce sont plus de 250 ancêtres qui sont attendues pour un défilé sur le circuit.
 
Enfin pour les fans de compétition pure et dure, sachez que des courses du Belgian Gentlemen Drivers Club (BGDC) ainsi que plusieurs sprints mixant Westfield et Mazda MX5 devraient faire monter la température.