Quand trajectoire professionnelle et passion se rencontrent

23.12.2015
Quand trajectoire professionnelle et passion se rencontrent

Il est des carrières professionnelles qui sont étonnantes voir passionnantes. Johan Aerts est aujourd’hui Safety Track Manager au Circuit de Spa Francorchamps. Et le parcours qu’il a suivi avant d’arriver à Francorchamps est plutôt une belle histoire à raconter. Pendant 28 ans, Johan a apporté ses compétences dans un grand organisme bancaire, terminant comme responsable pour la clientèle Business. Mais un jour, à 52 ans, il se posa la question suivante : « est-ce que je veux continuer comme ça jusqu’à la fin de ma carrière ? » Et se poser cette question c’était déjà y répondre. Sa réponse fut « non ».

Il faut savoir que Johan a toujours été passionné de sport automobile. « J’étais déjà impliqué dans le sport automobile, d’abord comme commissaire de piste (j’ai encore mon cœur chez eux) et après comme responsable pour les commissaires à Zolder et au Race Control de Zolder pendant les courses. J’étais aussi actif sur la piste, comme pilote. De 1993 jusqu’à 1997, j’ai roulé avec une Opel Corsa dans le Touring Cup, des courses d’endurance. En 2010, j’ai participé à une course de VW Fun Cup à Zolder et les 2 dernières années dans le championnat BRAVO avec une BMW E30 ». 

Bref, pour ce passionné et après autant d’années dans le secteur bancaire, le temps était arrivé de faire de sa passion, son métier. Il découvrit alors une anonce d’offre d’emploi du Circuit de Spa-Francorchamps qui était à la recherche d’un Safety Track Manager. Il proposa bien sûr sa candidature et fut choisi par la direction du Circuit.

Depuis, Johan est un homme heureux qui vit sa passion au quotidien: « je me sens parfois comme un enfant dans un magasin de jouets ». Il a même participé cette année au 24 Heures 2CV avec des collègues du Race Control.

Mais ce n’est pas tout. Johan a récemment remporté le premier prix du « Changement de carrière le plus radical » organisé par Selor, et a été choisi parmi 237 participants ! Il a remporté une grande majorité des voix lors du concours et pense en connaître la raison: « de la Flandre à la Wallonie, du secteur bancaire vers le monde automobile et cela dans une tout autre fonction, c’est assurément un grand tournant de carrière. Mais, je pense que c’est surtout mon enthousiasme qui a séduit les gens. Je ne parle pas d’un travail, je parle de ma passion. C’est d’ailleurs ma fille qui m’a incité à participer à ce concours ».