Inauguration des nouvelles infrastructures du Circuit de Spa-Francorchamps

04 mai 2022

04.05.2022
Inauguration des nouvelles infrastructures du Circuit de Spa-Francorchamps
Einweihung der neuen Infrastrukturen der Rennstrecke von Spa-Francorchamps

Le Circuit de Spa-Francorchamps a procédé, à la veille du premier jour de free practice du World Endurance Championship – 6 Hours of Spa-Francorchamps, à l’inauguration des importants travaux intervenus durant la trêve hivernale. 

Des travaux qui concernaient d’une part, la rénovation de la piste dans le but de maintenir les plus hauts standards de sécurité et d’attractivité du Circuit afin d’obtenir les homologations FIA pour les courses automobiles et FIM Grade C pour le grand retour des 24H SPA EWC Motos. Ils avaient d’autre part pour but d’améliorer les infrastructures d’accueil du public avec, dans un premier temps la construction d’une nouvelle tribune de 4.600 places située au sommet du Raidillon.

Cette inauguration s’est déroulée en présence du Vice-Président et Ministre de l’Economie de la Wallonie Willy Borsus, du Ministre Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet, du Ministre des Infrastructures sportives Adrien Dolimont et du Vice-Président et Ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles Frédéric Daerden. Etaient également présents les Autorités communales, provinciales et enfin les organisateurs de trackdays et de courses et événements se déroulant au Circuit. 

Melchior Wathelet, Président du Conseil d’administration de Spa-Francorchamps :

« Par cette inauguration, nous concrétisons un long processus visant à maintenir le Circuit aux plus hauts standards de sécurité, à améliorer ses infrastructures, l’accueil de ses clients et ses spectateurs. 

Mi-mai 2019, annonce était faite avec Discovery Sports Events du retour du Championnat mondial d’endurance moto à Spa-Francorchamps. C’est aujourd’hui acquis avec les 24H SPA EWC Motos qui se dérouleront les 4 & 5 juin prochains. 

Je tiens ici à rendre hommage à Nathalie Maillet, initiatrice de ce plan mais également à souligner que la dynamique de relance des activités du Circuit est désormais animée de main de maître par le nouveau CEO du Circuit, Amaury Bertholomé».

Amaury Bertholomé, CEO du Circuit de Spa-Francorchamps :

« C’est avec beaucoup de fierté et d’émotion que nous procédons ce jour à l’inauguration de la piste et de cette magnifique tribune surplombant le Raidillon. 

Je tiens avant tout à remercier les autorités gouvernementales et locales présentes aujourd’hui, dont il faut souligner le soutien sans faille. Ensuite, nos équipes qui ont travaillé d’arrache-pied à cette réalisation. Toutes les entreprises de travaux, bureaux d’études et d’architectes, et leurs collaborateurs. Ces entreprises sont essentiellement locales, ce qui démontre des compétences présentes dans notre région. Et enfin nos organisateurs de trackdays, de courses et événements qui contribuent, sans nul doute, à la réputation et à la visibilité du Circuit grâce à la diversité et à la qualité des journées et des week-ends qu’ils proposent aux spectateurs. C’est en effet une véritable fierté d’accueillir le retour d’un Championnat d’endurance moto, les 24h Spa EWC Motos cette année, mais cela ne doit pas éclipser la qualité et la richesse de l’entièreté de la saison qui se déroule ici entre mi-mars et mi-novembre chaque année. 

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette saison qui s’annonce avec 26 week-ends de course et événements et des nouveautés, une fois de plus et bien entendu un calendrier complet durant nos 8 mois d’activités en piste. Et c’est également avec un plaisir non dissimulé que nous accueillerons à nouveau le public sans restriction, que nous attendons nombreux cette saison. 

Cette année est celle du renouveau pour le Circuit et ce, pour plusieurs raisons, grâce aux travaux réalisés cet hiver mais aussi ceux qui se dérouleront lors de la prochaine trêve hivernale qui verra entre autres la construction de la tribune et des gradins dans la descente de la Source vers le Raidillon, et de nombreux autres projets à venir. 

Des projets en tourisme par exemple car, nous sommes une infrastructure sportive, un outil économique mais également un site touristique. Cet été verra l’ouverture d’une balade sportive et didactique dans les bois permettant de découvrir la richesse de la faune et de la flore du Circuit, le Circuitsp’Adventure qui fera le bonheur des familles, enfants et sportifs. Nous renforcerons également nos liens avec les autres attractions touristiques de la région.

Enfin, l’environnement fera l’objet de toute notre attention. Nous nous devons de préserver le magnifique écrin dans lequel nous exerçons. Le Circuit de Spa-Francorchamps, situé au cœur de la forêt ardennaise, se doit d’être force de proposition et précurseur dans le domaine du développement durable au sein du secteur des sports moteurs. Notre objectif : réduire l’impact environnemental et participer activement à la mobilité durable de demain. ».

Willy Borsus, Vice-Président et Ministre de l’économie de la Wallonie :

« Je suis très heureux aujourd’hui d’être présent pour cette inauguration au sein d’un circuit légendaire qui a accueilli et accueille les plus grands événements de sports moteurs au monde, riche d’une longue histoire, de passion mais aussi une vitrine formidable de la Wallonie dans le monde. Qui, en effet, ne connaît pas le Circuit de Spa-Francorchamps ? 

Un Circuit qui est aussi un formidable outil d’innovation. En tant que Ministre de la recherche, je suis conscient qu’elle se développe également ici, grâce aux sports moteur qui sont un véritable laboratoire de technologies qui ensuite profitent à toutes et tous. Enfin, il s’agit d’un outil économique qui a tout mon soutien. Le plan d’investissement qui a présidé à ces travaux concilie court, moyen et long terme. C’est donc un outil performant avec une vue à long terme qui s’engage vers le futur aujourd’hui. Les investissements consentis par le Circuit et son actionnaire la Sogepa, avec l’accord de la Wallonie permettent de construire l’avenir, d’assurer son futur et je m’en réjouis. »